SPAQuE

Cristalleries du Val Saint-Lambert

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Cristalleries du Val Saint-Lambert
Autre(s) nom(s) : Taillerie n° 7 du Val Saint-Lambert, Château du Val Saint-Lambert
Adresse : rue du Val Saint-Lambert
Code postal : 4100
Commune : Seraing
Province : Liège
Superficie totale : 257.900 m²
Financement : Plan Marshall 2.Vert

Actions de SPAQuE

2017 - 2018 :

Réhabilitation des sols de la partie sud du site.

2016 - 2017 :

Déconstruction des bâtiments sur la partie inoccupée du site.

2013 :

Etude des faisabilités économique, technique et urbanistique.

2012 :

SPAQuE devient propriétaire d'une partie du site.

Avril 2011 :

Finalisation du dossier technique de l'étude de caractérisation.

Décembre 2010 :

Investigations des sols sur la partie "cristalleries".

Juin 2010 :

Etude d'orientation sur l'ensemble du site.

Avril 2009 :

Le bilan historique du site a été réalisé.



Localisation

Le site "Cristalleries du Val Saint-Lambert" est implanté pour sa majeure partie sur le territoire de la commune de Seraing, une petite parcelle étant localisée sur la commune de Flémalle.

Le site est limité :

  • au nord, par la chaussée d’Ivoz,
  • au nord-est, par la rue Fivé,
  • au sud, par la rue de Villencourt,
  • à l’ouest, par la rue du Grand-Sart et les bois du Val,
  • au nord-ouest, par la rue du Val.

La Meuse coule à une centaine de mètres au nord-ouest du site et de nombreux terrains industriels sont présents à proximité de cette dernière.

 

 



Projet de développement économique

Le site est inscrit, selon le plan de secteur de Liège approuvé par l’arrêté royal du 26 novembre 1987, en zone de parc (à proximité immédiate d’une zone Natura 2000), en zone d’intérêt culturel, historique ou esthétique, en zone d’activité économique industrielle et en zone d’habitat. Cette dernière est particulièrement étendue.

La zone concernée par l'étude de caractérisation est, quant à elle, inscrite en zone d’activité économique industrielle.

La réhabilitation du site s'inscrit dans le projet de réaménagement "Val Saint-Lambert Free Time Park". Celui-ci sera développé sur l’ensemble du site des Cristalleries du Val Saint-Lambert. Ce projet comprend notamment la création d’un village commercial, d’un centre de loisirs (Aquaparc, parc accrobranches), d'un parc pour enfants, d’un Business Park et de 450 logements. Un hôtel 4 étoiles pourrait aussi être construit (groupe Van Der Valk). Le rapport urbanistique et environnemental (RUE) relatif à ce projet a été approuvé par le ministre de l’Aménagement du Territoire.

 

 



Etat du site

Le site peut être scindé en cinq zones géographiques principales :

  • la zone de la cristallerie encore en activité :

Différents types d’activités ont pris place dans cette partie au fil des années : cuisson des produits dans des fours, stockage et travail des matières premières, poterie, etc. Aujourd’hui, cette zone comporte des bâtiments en activité ainsi que quelques bâtiments inoccupés, voire en ruine. Le terrain entourant les bâtiments est en pente, recouvert de végétation herbacée et colonisé peu à peu par des arbustes.

  • la zone des anciens logements de l’abbaye :

Les anciens logements de l’abbaye sont actuellement occupés par un espace culturel et des bureaux. Les terrains adjacents au nord-est ont été réaménagés en parkings et en espaces verts. Le palais abbatial est reconnu pour son intérêt architectural. Le porche d’entrée, le château, le bâtiment "Deprez" abritant le Musée du cristal et la salle capitulaire sont classés par arrêté royal.

  • la zone de la cristallerie réaffectée à d’autres activités :

Depuis 1989, les "Studios Glas" sont installés dans les bâtiments parmi les plus anciens de la cristallerie. La Taillerie n° 7 a, quant à elle, été réaffectée en logements.

  • la zone du phalanstère et habitations :

La zone du phalanstère, aux abords de la cour du Val, est constituée d’anciennes maisons ouvrières, rénovées et occupées. Le phalanstère remonte au début des activités de la verrerie. Il est l’un des plus anciens et des mieux conservés en Belgique ; il est toujours occupé et a été restauré voici quelques années. La cour du Val ainsi que la maison dite "des étrangers" sont classées par arrêté royal.

De nombreuses maisons ouvrières existent encore à l’est du site.

  • les zones d’espaces verts :

Le site comporte plusieurs espaces verts.

 

 



Historique

L’activité de verrerie et de cristallerie débute en 1826. Elle perdure en 2009, mais avec une ampleur nettement inférieure à celle de jadis.

Deux phases d’activités se distinguent. Une première, intense et industrielle, des origines à 1974. Une seconde, de moindre importance et plus artisanale, depuis 1975.

Les transformations importantes des infrastructures et le développement de l’outil industriel interviennent surtout lors des changements de technologies que rend nécessaire l’accroissement de la production. Ces transformations interviennent particulièrement entre 1880 et 1890, en 1902, en 1918 et dans les années 1960.

En 1974, un remodelage des infrastructures intervient au terme d’abondantes destructions du bâti.

 

 



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds,
  • huiles minérales,
  • hydrocarbures cycliques (dont du benzène).

 

 

 



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées