SPAQuE

Centrale électrique de Farciennes

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Centrale électrique de Farciennes
Autre(s) nom(s) : Centrale Electrabel
Adresse : rue de la Sambre
Commune : Farciennes
Province : Hainaut
Superficie totale : 367.800 m²
Financement : Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

Le site est réhabilité.

2013 - 2014 :

Travaux de réhabilitation sur les parties ouest et centrale du site.

2012 :

Sept hectares ont été réhabilités. Ils ont été remis à la disposition du Port autonome de Charleroi.

2010 - 2011 :

La réhabilitation du site est en cours. La sécurisation géotechnique et environnementale du reste du site est réalisée actuellement.

2010 :

Etude de caractérisation et volumétries.

2008 - 2009 :

Travaux de réhabilitation sur les "hot spots" de pollution.

2001 - 2008 :

  • Etudes des faisabilités économique, technique et urbanistique,
  • débroussaillement, déboisement et dessouchage des zones à réhabiliter,
  • nettoyage et évacuation (vers des centres de traitement ou d’élimination agréés) des différents déchets clandestins épars sur le site,
  • excavation, évacuation, élimination contrôlée et traitement de la totalité des terres dont la contamination est supérieure aux objectifs d’assainissement pour une affectation industrielle,
  • pompage des eaux de la nappe phréatique, suivi analytique et traitement éventuel de ces eaux en cours de travaux,
  • remblayage des terres excavées par des terres propres,
  • mise en œuvre de 20 cm de terres végétales sur toute la superficie du site,
  • réaménagement paysager homogène.

2002 :

Remise du rapport final de l’étude de caractérisation en vue d’identifier les sources et natures des contaminations, les modes de transfert des contaminants et les cibles avérées potentielles.

2001 :

Etude d’orientation.



Localisation

Le site est situé au sud-est de l’agglomération de Farciennes en bordure de la Sambre. Il se compose de deux périmètres : la zone est où était implantée la centrale électrique et la zone ouest qui accueillait un ancien réservoir à mazout.



Projet de développement économique

Le site est repris en zone d’activité économique industrielle et d’espaces verts.

Le Port autonome de Charleroi y a depuis développé une zone d’activité économique liée au secteur
du recyclage et de l’environnement, directement reliée à la voie fluviale.

Une voirie a également été construite. Elle permet aujourd’hui de desservir et de désenclaver, par le
sud, l’Ecopôle, la zone d’activité économique voisine développée par IGRETEC.

Enfin, l’Association intercommunale pour la collecte et la destruction des immondices de la région de
Charleroi (ICDI) a installé un nouveau parc à conteneurs accessible aux particuliers et aux industries.



Etat du site




Historique

A partir des années 1920, le site a accueilli une centrale électrique avec ses installations de production d’électricité par combustion au charbon puis au fuel. Exploitées jusqu’en 1985, les installations ont été démolies entre 1996 et 2000. Le périmètre se présente aujourd’hui sous forme de terrains vagues qui comportent des vestiges des anciennes activités (parkings, caves, fondations, etc.).



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds,
  • huiles minérales,
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • benzène,
  • manganèse,
  • sulfates,



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées