SPAQuE

BOMA

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : BOMA
Autre(s) nom(s) : Cockerill-train 380 BOMA
Adresse : chaussée de Solvay, rue de Couillet
Code postal : 6061
Commune : Charleroi
Ancienne commune : Montignies-sur-Sambre
Province : Hainaut
Superficie totale : 3.800 m²
Financement : Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

2014 :

Fin des travaux de réhabilitation sur la partie sud du site.

2013 :

Travaux de déconstruction sur la partie sud du site.

2012 :

  • Début de la phase 2 des travaux de réhabilitation,
  • forages entrepris sur le site.

2006 - 2008 :

  • Rédaction des cahiers spéciaux des charges pour la réalisation de l’étude des faisabilités,
  • parution au Moniteur belge des CsCH,
  • caractérisation des tas de déchets divers également présents à l’extérieur des bâtiments.

2005 :

 Réalisation de l’inventaire du point de vue :

  • de la présence de produits ou de matériaux contenant de l’amiante,
  • de la présence de déchets dangereux ou susceptibles de contaminer les déchets de construction,
  • du contenu non dangereux des bâtiments,
  • de la cubature des matériaux de construction.

2003 :

Suivi environnemental sur certains piézomètres du site.

2002 :

Etude de caractérisation.

2001 :

Etude d’orientation.



Localisation

Le site "BOMA" est localisé au sud de Montignies-sur-Sambre et de sa plate-forme multimodale. Il est subdivisé en deux parties de part et d’autre de la Sambre : la première, au nord, est située entre la ligne de chemin de fer Charleroi-Namur et la Sambre, sur le territoire de Charleroi. La deuxième, au sud, d’une superficie plus réduite, est localisée de l’autre côté de la Sambre, sur le territoire de la commune de Châtelet.



Projet de développement économique

Le site est repris en zone d’activités économiques industrielles et en zone d’habitat.
La partie réhabilitée est destinée à accueillir une bretelle routière de liaison entre le R3 et la plate-forme logistique trimodale de Charleroi Dry-Port.



Etat du site

La partie nord du site présente encore l’ancien bâtiment du laminoir n° 380 ainsi que divers ateliers annexes. L’ensemble est fortement dégradé. Les terrains extérieurs ainsi que le laminoir sont encore fortement encombrés par les déchets de la société BOMA (briques réfractaires, cendres, etc.).



Historique

La partie nord du site a vu se succéder, depuis la fin du XIXe siècle, une gare de formation, divers ateliers de la société métallurgique Hainaut-Sambre, puis, entre 1963 et 1987, le laminoir n° 380 de cette société. A partir de 1987, et ce, jusqu’en 1999, le site a été occupé par la société BOMA, qui y installe un centre de récupération et de valorisation de déchets issus des industries sidérurgiques, verrières et alimentaires. Après l’arrêt de ces activités, le site est resté à l’abandon, et ce, jusqu’à aujourd’hui.
En ce qui concerne la partie sud du site, elle a été utilisée comme lieu de chargement/déchargement et lieu de passage de laitier des hauts-fourneaux et de stériles de charbonnage provenant de la rive nord de la Sambre vers le terril du Boubier, situé au sud du site. Cette partie du site était reliée à la rive nord par une passerelle surplombant la Sambre et comportant un important tank à mazout.



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds,
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • huiles minérales,
  • benzène.


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées