SPAQuE

Glaceries Saint-Roch

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Glaceries Saint-Roch
Autre(s) nom(s) : Dépôt Montulet
Adresse : rue de la Glacerie
Code postal : 7100
Commune : Floreffe
Ancienne commune : Franière
Province : Namur
Superficie totale : 140.700 m²
Financement : Plan Marshall

Actions de SPAQuE

2011 :

Etude des faisabilités économique, technique et urbanistique pour la phase 2.

2010 :

Une première étape des travaux (phase 1) est terminée.

2009 :

Réhabilitation de la parcelle communale destinée au Service des travaux (phase 1).

2008 :

Travaux de mise en œuvre d’un réseau de drainage enterré pour intercepter les eaux de la nappe polluée (phase 1).
L'étude des faisabilités économique, technique et urbanistique (phase 1) est terminée.

2007 :

Etudes d'orientation et de caractérisation pour les phases 1 et 2.

2006 :

Le bilan historique est terminé.



Localisation

Le site est implanté sur le territoire de la commune de Floreffe, à l'entrée du village de Franière. Il se situe entre la rue de Floreffe au sud, la ligne de chemin de fer Namur-Charleroi et la rue de la Glacerie au nord, un verger à l'ouest ainsi qu'un terril partiellement compris dans le périmètre à l'est. Le site est implanté au pied du versant sud de la vallée de la Sambre, dans le creux d'un méandre important de la rivière. Celle-ci est présente à environ 400-500 m à l'est et au nord du site.



Projet de développement économique

Le site est repris en zone d’activités économiques industrielles.



Etat du site

Désaffectés en 1993 et partiellement incendiés en 2001, subsistent encore quelques bâtiments des anciennes glaceries réoccupés par diverses PME pour différents usages non industriels (piste de karting, centre de formation, stockage, etc.). Le reste du site est occupé par des zones non affectées ; une partie de celles-ci étant recolonisée par la végétation, tandis que d'autres sont toujours couvertes par de vastes dalles de béton correspondant à l'emprise de bâtiments disparus.



Historique

Le site a fait l'objet d'une exploitation industrielle qui a débuté en 1898. Il s'agissait d'une activité de fabrication de produits en verre qui s'est achevée en 1993. Cette activité s'est étendue sur la quasi-totalité du site et de nombreux bâtiments ont été construits pour abriter les différentes unités de production et les infrastructures annexes. Cette extension a donné lieu à divers endroits de stockage de carburants, de manipulation de substances dangereuses et à la présence de transformateurs électriques.
Un terril a en outre servi de crassier pour les résidus de fabrication. Il constitue cependant une entité distincte du site et a fait l'objet, en 2002, d'un plan de réhabilitation.
A la fermeture de la glacerie en 1993, les bâtiments ont été scindés en lots et loués à diverses PME, comme c'est encore partiellement le cas aujourd'hui.
Néanmoins, en 2001, un incendie a ravagé une partie importante de ces anciens bâtiments dont il ne subsiste que la dalle d'assise.
Parmi les diverses activités organisées sur le site après la période industrielle, certaines ont pu avoir un caractère polluant, comme l'incinération de câbles.



Polluants avant réhabilitation

  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • métaux lourds,
  • arsenic.


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées