SPAQuE

Cockerill Sambre II

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Cockerill Sambre II
Adresse : rue des Cantines
Code postal : 6061
Commune : Charleroi
Ancienne commune : Montignies-sur-Sambre
Province : Hainaut
Superficie totale : 432.000 m²
Financement : Plan Marshall

Actions de SPAQuE

Le site est réhabilité.

2017 - 2018 :

Travaux de réhabilitation sur la zone "Euroports" et construction de voiries et d'un réseau d'égouttage. Evacuation des derniers andains de terres contaminées.

2016 :

Elimination d'un noyau de contamination au centre du site.

2013 :

Fin de la première phase de réhabilitation des sols.

2010 :

Début des travaux de réhabilitation consistant :

  • au déboisement du site,
  • en l’excavation des terres polluées,
  • au traitement des terres polluées.

2008 :

Poursuite des investigations afin d'obtenir une description et une délimitation précises de l’extension des contaminations.

Conception d’une étude des faisabilités économique, technique et urbanistique.

2007 :

L'étude de caractérisation met en évidence un certain nombre de problématiques environnementales, tant au niveau des sols qu'au niveau des eaux souterraines.

2006 :

Le bilan historique a été réalisé.



Localisation

Le site est limité au nord par la Sambre, au sud par la ligne de chemin de fer Namur–Charleroi, à l’ouest par les rues des Cantines et de Marcinelle et, à l’est, par la rue du Déversoir.



Projet de développement économique

Le site est repris en zone d’activité économique industrielle.

Le site est aujourd’hui prêt à accueillir les nouvelles infrastructures de TIBI, des PME spécialisées dans le recyclage des déchets, mais aussi la Ressourcerie du Val de Sambre, active dans le traitement des encombrants, et une unité de valorisation des déchets électriques et électroniques. L’asbl Terre, active dans le tri de chaussures et de textiles, s’y est quant à elle déjà installée.



Etat du site

Avant réhabilitation, le site comportait deux zones distinctes : d’une part, l'ancienne usine sidérurgique et, d’autre part, un bassin de dissolution de la société Solvay situé au nord-est.



Historique

Dès 1929, les premières activités sidérurgiques se développent : hauts-fourneaux, usines à fabriquer la fonte et le fer au moyen de coke, laminoir à étirer le fer, machine à vapeur, fours à coke.

En 1926, la SA Solvay & Cie installe un parc à sel au nord-est ainsi que diverses installations de stockage. Le parc sera comblé en 1973.

En 1986, cessation définitive des activités sidérurgiques.

Dès 1993, la majorité du site est réutilisée : à l’ouest, par l’ICDI comme centre de transit ; au centre et à l’ouest de l’ancienne voie de chemin de fer, par Cockerill Sambre ; à l’est, par la SA Solvay & Cie.



Polluants avant réhabilitation

  • Huiles minérales,
  • hydrocarbures cycliques,
  • métaux lourds,
  • cyanure.


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées