SPAQuE

Centrale électrique d'Auvelais

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Centrale électrique d'Auvelais
Autre(s) nom(s) : Centrale électrique de l'Entre-Sambre-et-Meuse
Adresse : rue de la Larronnerie
Code postal : 5060
Commune : Sambreville
Ancienne commune : Auvelais
Province : Namur
Superficie totale : 187.000 m²
Financement : Plan Marshall 2.Vert

Actions de SPAQuE

2011 :

Etudes d’orientation et de caractérisation terminées.

2010 :

Etudes d'orientation et de caractérisation en cours.

Bilan historique terminé.



Localisation

Le site est localisé au nord de l´agglomération d´Auvelais (quartier de la Larronnerie), sur la rive gauche de la Sambre, entre la rivière et la route de la Basse-Sambre (RN90).



Projet de développement économique

Le site est repris en zone d’activités économiques industrielles.
L’installation de PME est prévue.



Etat du site

Avant les travaux de réhabilitation, il ne reste aucune trace des anciennes installations de la centrale électrique à l’exception du poste à haute tension d´Elia.

Le terrain se présente comme un terrain en friche couvert d´une végétation de type herbacé avec quelques arbustes clairsemés. A l’arrière de la rue de la Larronnerie, les anciens bassins de décantation sont aujourd´hui remblayés.

La partie centrale du site est boisée.



Historique

En 1915, la centrale électrique d’Auvelais est mise en production. Elle remplace la centrale du charbonnage Elisabeth située à Velaine-sur-Sambre.

En 1933, 579 communes sont alimentées par la centrale d’Auvelais. Fusion de la C.E.E.S.M. et de la SERMA, pour former une nouvelle société qui porte le nom d'ESMA (Société d’électricité de Sambre-et-Meuse et des Ardennes).

En 1960, ESMA devient ESMALUX (Société Electrique de Sambre et Meuse, des Ardennes et du Luxembourg)

En 1976, ESMALUX devient UNERG et ensuite Electrabel.

En 1985, arrêt de la centrale électrique.



Polluants avant réhabilitation

Dans les remblais :

  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • huiles minérales,
  • métaux lourds.

 

Dans les eaux souterraines :

  • Huiles minérales,
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées