SPAQuE

Charbonnage Saint-Louis

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Charbonnage Saint-Louis
Autre(s) nom(s) : Siège Saint-Louis
Adresse : rue du Vigneron, sentier Trigonne
Code postal : 6040
Commune : Charleroi
Ancienne commune : Jumet
Province : Hainaut
Superficie totale : 123.500 m²
Financement : Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

Juin 2014 :

La réhabilitation du site est terminée.

2012 - 2014 :

Deuxième étape des travaux de réhabilitation : excavation et évacuation des sols contaminés vers des centres de traitement agréés.

2011 :

Les études d'orientation et de caractérisation sont terminées.

Première étape des travaux de réhabilitation :

  • évacuation des déchets ménagers mis en dépôt dans la zone du carreau et des déchets présents à la surface du site,
  • pose de barrières et de clôtures sur l’ensemble du périmètre du site,
  • débroussaillage, dessouchage et déboisement de la végétation aux abords immédiats des structures à déconstruire,
  • déconstruction sélective de tous les bâtiments et structures hors sol à l’abandon encore présents sur le site,
  • déconstruction de toutes les fondations rencontrées jusqu’à 1 m de profondeur par rapport au niveau du sol actuel,
  • évacuation de l’ensemble des gravats issus des démolitions.

2010 :

Audit technique des bâtiments.

2008 :

Bilan historique réalisé.

 



Localisation

Le site se trouve au nord de l’agglomération de Jumet. Il est situé à 2 km de la sortie 23 de l’autoroute A54 et à 1 km environ au sud-ouest de BSCA ("Brussels South Charleroi Airport") à Gosselies. Il se trouve dans le prolongement de l’axe de la piste d’envol.

Il est délimité par :

  • la rue du Dr Picard au nord,
  • le RAVeL n° 1 à l’est du site,
  • la rue du Vigneron au sud du site,
  • le sentier Trigonne à l’ouest du site.

La rue de Heigne traverse le site d’ouest en est, pour rejoindre le RAVeL n° 1.



Projet de développement économique

Au plan de secteur, le site est repris en zone d’aménagement communal concerté.

Une zone d’activité économique pour PME, une centrale photovoltaïque et de la biomasse sont
envisagés.



Etat du site

Fermé en 1967, le site a connu des fortunes diverses avant d’être laissé complètement à l’abandon depuis 1978. Avant les travaux de réhabilitation, le site était envahi dans sa totalité par une végétation dense. Quelques bâtiments inoccupés en ruine subsistaient encore. Il est traversé par un ruisseau, le Rosaire. Enfin, le crassier de schistes continue de brûler de l’intérieur.



Historique

Le charbonnage a été exploité de 1889 à 1967. Outre les infrastructures liées à la houille, le site a accueilli des centrales électriques thermiques, une fabrique d’agglomérés et un triage-lavoir.

En 1975, démolition de la centrale électrique, de la chaufferie, de la menuiserie et de la remise à locomotive, remise en état du terril et nettoyage des immondices.

En 1999, des travaux d’aménagement et de nettoyage du site sont réalisés par une entreprise d’aménagement de parcs et jardins.

En 2004, le centre du site est désigné comme un "chantier communal" (entreposage de matériaux).



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds,
  • hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • benzène.



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées