SPAQuE

Corderie Laurent

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Corderie Laurent
Autre(s) nom(s) : Fabriques Métallique Laurent
Adresse : rue du Moulin
Code postal : 7300
Commune : Boussu
Province : Hainaut
Superficie totale : 33.200 m²
Financement : Plan Marshall

Actions de SPAQuE

2012 :

Plantation d'un hectare de miscanthus.

2011 :

Les travaux de réhabilitation sont terminés.

Mai 2010 :

Deuxième phase des travaux de réhabilitation des sols comprenant :

  • le concassage et le stockage des matériaux à base minérale issus des démolitions de la première étape,
  • l'excavation de l’ensemble des remblais et l'excavation des terres polluées,
  • le traitement, en centres agréés, des matériaux collectés,
  • le remblayage des zones excavées.

Février 2009 :

Première phase des travaux de réhabilitation. Il s’agit de procéder à la déconstruction sélective des anciens bâtiments et infrastructures de l’ancienne usine jusqu’à un mètre de profondeur. Cette opération permettra l’accès au sous-sol pollué.

2008 :

La note d’état des connaissances est finalisée et l’étude des faisabilités économique, technique et urbanistique est en cours. Le cahier spécial des charges est réalisé et le marché est notifié fin 2008.

Septembre 2007 :

Publication de l’arrêté du Gouvernement wallon confirmant la prise en charge par SPAQuE de la réhabilitation du site "Corderie Laurent".

2006 :

Bilan historique, étude de caractérisation et interprétation des résultats. Ils révèlent la présence de pollutions dans la couche supérieure des remblais ainsi que, localement, dans le sol et les eaux souterraines.



Localisation

Le site "Corderie Laurent" est localisé sur le territoire de la commune de Boussu, le long de la ligne de chemin de fer Mons-Quiévrain. L’accès au site se fait via la rue Chasse de Saint-Ghislain et la rue du Moulin.



Projet de développement économique

Au plan de secteur, le site est repris en zone d'activités économiques industrielles et en zone d'habitat.


Le site est dédié à un projet de logements au centre de la commune et à proximité de la gare. En
attendant la réaffectation du site, SPAQuE y a développé une culture de biomasse (miscanthus).
Cette culture trouve des débouchés très variés : combustible, méthanisation, matériaux pour
l’écoconstruction, agrocarburant, etc.



Etat du site

Avant les travaux de réhabilitation, le site était bordé à l’ouest et au nord par des terrains privés, à l’est par des prés et au sud par une voie de chemin de fer.
Le site se présentait comme un ancien centre industriel en grande partie désaffecté avec des bâtiments très peu entretenus.
La partie est était inoccupée et divers bâtiments étaient présents au sud-ouest du périmètre : une cabine électrique, un garage de réparation automobile, un entrepreneur en construction, deux entrepôts et trois habitations.



Historique

Entre 1883 et 1966, deux activités distinctes et contiguës se sont développées sur le site :

  • la construction mécanique (par les Ateliers Jules Bonaventure) qui occupait la partie est,
  • la fabrication de cordage (par la Corderie Laurent Frères) située au sud-ouest.

En 1973, une partie du site est occupée par Eurotubes, qui deviendra par la suite New Tubes.

En 2000, New Tubes est en faillite.

Depuis, aucune activité n'est exercée sur le site.



Polluants avant réhabilitation

  • Huiles minérales,
  • métaux lourds,
  • hydrocarbures cycliques,
  • cyanure,
  • amiante.


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées