SPAQuE

AMS Nord

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : AMS Nord
Autre(s) nom(s) : A.M.S. Monceau, Rivage Monceau
Adresse : rue de Mons, rue Gué Gobeau
Code postal : 6031
Commune : Charleroi
Ancienne commune : Monceau-sur-Sambre
Province : Hainaut
Superficie totale : 146.040 m²
Financement : Plan Marshall, Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

2018 :

L'étude des faisabilités technique et économique concernant la zone devant accueillir la future voie de désenclavement (projet FEDER 2014-2020) a été réalisée. Celle-ci a permis de définir les meilleures techniques disponibles pour réhabiliter le site en fonction de ce projet.

2017-2018 :

Investigations des sols et des eaux souterraines dans le cadre du projet FEDER 2014-2020 "Charleroi Porte Ouest" au droit des futures piles de pont. L'analyse des échantillons prélevés est en cours.

2010 - 2011 :

La deuxième étape des travaux a permis d'évacuer, vers des centres de traitement ou de valorisation agréés, les matériaux pollués issus du premier chantier. SPAQuE a également déconstruit de manière sélective les bâtiments et structures de l'ancienne cokerie jusqu'à 1 m de profondeur. Après concassage et analyses, les matériaux ont été stockés.

Février 2010 :

La société SPAQuE et Elia, gestionnaire du réseau de distribution électrique belge, ont conclu un accord dans le cadre de travaux à effectuer par Elia sur ce site (pose d'une conduite électrique souterraine au nord du site). Sans partenariat spécifique, la mise en place d'une telle conduite sur un site dont la réhabilitation n'est pas encore terminée aurait eu pour conséquence l'interdiction dans le futur de tout travail d'assainissement du sol, sous la conduite et sur une largeur de 2 m. Sous le contrôle d'un représentant de SPAQuE, les déblais contaminés ont été stockés sur une zone aménagée de manière étanche. Ils seront pris en charge lors de la deuxième étape de travaux.

Août 2008 :

Une première étape de travaux a consisté à dégager les installations de l'ancienne cokerie enfouies sous les remblais au nord du site. Les remblais ont, quant à eux, été excavés, triés et concassés avant d'être mis en stock dans l'attente de la poursuite des travaux. Les analyses complémentaires confirmaient alors une pollution des sols et des eaux souterraines. Une autre opération a concerné le déboisement du site et l'évacuation des déchets.

Septembre 2007 :

Publication de l'arrêté du Gouvernement wallon signifiant la réhabilitation du site dans le cadre du Plan Marshall.

Février 2007 :

Début de l'étude de caractérisation qui a permis de mettre au jour d'importantes pollutions en métaux lourds, en huiles minérales et en hydrocarbures aromatiques monocycliques et polycycliques (HAM et HAP), en ce compris du benzène.

Le bilan historique a été réalisé.



Localisation

Le site "AMS Nord" est localisé à cheval sur Monceau-sur-Sambre et Marchienne-au-Pont sur le territoire de la Ville de Charleroi. Il est délimité au nord par la route de Mons (RN90), au sud par la Sambre, à l’est par les dernières constructions de Marchienne-au-Pont, à l’ouest par le terril du Hameau et au nord-ouest par des maisons d’habitation.



Projet de développement économique

La réhabilitation du site "AMS Nord" intervient dans le cadre du projet FEDER 2014-2020 "Charleroi Porte Ouest".

L’assainissement de la zone d’intervention permettra de construire, dans un premier temps, une voirie et un pont de liaison entre les zones d’activités économiques et la zone portuaire des deux rives de la Sambre.

Le projet vise à la réhabilitation du site par la mise en œuvre des investigations de sol, suivies du chantier d’assainissement des sols et de sécurisation géotechnique (retrait maîtrisé des ouvrages enterrés), afin de dégager une surface de 2,72 hectares, pour permettre le développement du projet d’aménagement.

 

 



Etat du site

Avant les travaux de réhabilitation, les infrastructures hors sol avaient été totalement démolies. Quelques ruines de fondations et de structures portantes étaient encore visibles sous la végétation envahissante.



Historique

En 1834, la société "Aciéries et Minières de la Sambre Nord" développe des activités de hauts-fourneaux, de fours à coke et de fabrication de sous-produits.

En 1970, après la fermeture de l'usine, le site devient propriété du Port autonome de Charleroi qui procède au démantèlement des structures hors sol.

A partir de 1984, une partie du site accueille une vaste zone de stockage de scories, un bassin de virement et une station de démergement.

Depuis 2006, un centre de traitement des scories issues des hauts-fourneaux occupe la partie ouest du site.



Polluants avant réhabilitation

  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • cyanures,
  • métaux lourds,
  • huiles minérales,
  • benzène.



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées