SPAQuE

Aciérie Allard

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Aciérie Allard
Adresse : rue des Carrières, rue de Zone, rue Joseph Allard
Code postal : 6032
Commune : Charleroi
Ancienne commune : Mont-sur-Marchienne
Province : Hainaut
Superficie totale : 266.000 m²
Financement : Plan Marshall

Actions de SPAQuE

2014 - 2017 :

Reprofilage du site et travaux de déconstruction sur la partie JECKO.

2010 - 2013 :

Excavations sur la zone est du site.

Réhabilitation de zone nord-ouest du site. Les travaux ont consisté :

  • au déboisement, au débroussaillage et au dessouchage total du site,
  • au terrassement, au transport et au traitement en centres agréés des matériaux fortement contaminés,
  • à la déconstruction des vestiges d’anciennes structures,
  • au réaménagement paysager homogène de l’ensemble des zones de travail,
  • à la pose de clôtures et de barrières autour du site,
  • à la remise en état d’un pont traversant l’Eau d’Heure.


2008 :

Les études des faisabilités économique, technique et urbanistique ont été réalisées.


Février 2007 :

Déboisement partiel en vue de la phase d’investigations sur le terrain.

Début de la phase de forages et d’investigations.


Septembre 2006 :

Lancement de l’avis de marché pour la réalisation de l’étude des faisabilités économique, technique et urbanistique dans le but d’identifier les possibilités d’assainissement du sol et des eaux souterraines en fonction du contexte réglementaire, de la contamination des sols et des impératifs technico-financiers.

2003 - 2004 :

Compléments d’étude de caractérisation sur la "zone Rive droite".

Février 2002 :

Remise du rapport final des investigations des caractérisations en vue d’identifier les sources et la nature des contaminations, les modes de transfert des contaminants et les cibles avérées potentielles.

Le bilan historique a été réalisé.



Localisation

Le site "Aciérie Allard" est situé à la limite des entités de Mont-sur-Marchienne et de Marchienne-au-Pont, à proximité des deux centres urbains. Il est traversé du sud au nord par l’Eau d’Heure, et il longe, sur son côté sud-est, la ligne de chemin de fer Charleroi-Mariembourg.



Projet de développement économique

Le projet de réaffectation du site prévoit le développement d'une zone d'activités économiques et la construction d'une centrale photovoltaïque.



Etat du site

Avant les travaux de réhabilitation, le site était fortement recolonisé par la végétation, à l’exception des deux parties occupées par des PME. Le terrain était en grande partie boisé et, par endroits, recouvert de gravats de démolition des bâtiments de l’aciérie. La partie sud ayant servi de décharge présente un relief relativement chaotique avec de nombreux tas de sables. L’ensemble est régulièrement utilisé comme lieu de promenade par les riverains.



Historique

Les aciéries Allard se sont installées sur le site en 1905-1907. Spécialisée dans la production de pièces et leur parachèvement, l’usine était subdivisée en différentes zones de part et d’autre de l’Eau d’Heure.

Les Aciéries Allard ont fermé en 1979 et, depuis lors, le site est à l’abandon, à l’exception de deux parties (ancienne clouterie et partie du hall de coulée) reprises entre-temps par des PME.

La plupart des autres installations des Aciéries Allard ont été démolies en 1985 à l’exception du bâtiment administratif, de deux cheminées, de deux châteaux d’eau et de quelques massifs de béton (socles et fosses techniques).



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds,
  • huiles minérales,
  • PCB,
  • hydrocarbures cycliques,
  • amiante.


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :

Voir photos et vidéos liées