SPAQuE

Ateliers centraux

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Ateliers centraux
Autre(s) nom(s) : Fabrique d'oxyde et de zinc, Usine à blanc de zinc
Adresse : Rue F. Nicolay
Code postal : 4102
Commune : Seraing
Localité : Ougrée
Ancienne commune : Ougrée
Province : Liège
Superficie totale : 39.721 m²
Financement : Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

2018 :

Les investigations des sols et des eaux souterraines ont été réalisées.

2016 :

Le bilan historique des activités à été réalisé.

 

 



Localisation

Le site "Ateliers centraux" est englobé entre les rues Ferdinand Nicolay (au nord), de l’Enseignement (à l’est), Champs du Mont (au sud) et de Boncelles.

Il se trouve dans un milieu urbain densément occupé par des bâtiments industriels, et, dans une moindre mesure, par de l’habitat, situé approximativement à 1,5 kilomètre du centre de Seraing et à 500 mètres au sud de la Meuse.

 

 



Projet de développement économique

Le site "Ateliers centraux" fait l’objet d’un vaste projet d’aménagement visant à requalifier ces bâtiments aujourd’hui désaffectés.

Ce projet, développé par la Régie autonome de la Ville de Seraing, Eriges, prévoit notamment :

  • la déconstruction et l’assainissement de la partie sud de manière à permettre la poursuite de la construction du nouveau boulevard urbain (entamée lors de la programmation FEDER 2007-2013),
  • le réaménagement de la partie nord en un espace combinant des fonctions de mobilité (utilisation comme parking de délestage) et d’espace communautaire (salle polyvalente).

 

 



Historique

Les premières activités sur ce site remonte à la seconde moitié du 19ème siècle. Il a tout d’abord été occupé par une usine à blanc de zinc, de 1850 à 1900.

En 1937, les usines Cockerill y installent un atelier de réparation et plusieurs magasins de pièces détachées.

Ces ateliers avaient pour fonction la réparation, la révision, voire la construction des machines, wagons et autres pièces mécaniques ou électriques nécessaires à l’ensemble des activités sidérurgiques du groupe, depuis les cokeries jusqu’aux laminoirs. Son personnel intervenait aussi en appui ou en renfort pour l’entretien et la maintenance des installations. On y trouvait ainsi un atelier mécanique, un atelier de chaudronnerie, un atelier "wagons", un atelier "locomotives", un atelier électrique et des magasins.

Les activités se sont progressivement ralenties à la fin des années 1990. En 2005, seuls demeuraient encore en activité le magasin général, le bureau d’études et le hall à wagon.

 

 

 

 



Polluants avant réhabilitation

  • Huiles minérales,
  • hydracarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • métaux lourds.



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :