SPAQuE

Grands Prés, Avenue des Bassins

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Grands Prés, Avenue des Bassins
Autre(s) nom(s) : Dépôt de la SA des Pétroles Purfina
Adresse : avenue des Bassins
Code postal : 7000
Commune : Mons
Localité : Mons
Ancienne commune : Mons
Province : Hainaut
Superficie totale : 16.033 m²
Financement : Fonds européens Feder

Actions de SPAQuE

Janvier 2018 :

Les investigations des eaux souterraines ont été réalisées.

Novembre - décembre 2017 :

Les investigations des sols ont été réalisées.

Octobre 2017 :

Réalisation d'une étude géotechnique.



Localisation

La zone d’intervention est située dans le quartier de la gare de Mons au nord-ouest de cette dernière. Elle est
limitée au nord et à l’ouest par la zone d’activité économique mixte et de grande distribution des "Grands Prés", au sud et à l’est par le canal de dérivation de la Haine.

 

 



Projet de développement économique

Le terrain visé par le projet "Assainissement du site Grands Prés, Avenue des bassins" se présente comme une vaste friche boisée et remblayée, inaccessible à la reconversion suite à la pollution du sol due aux anciennes activités.

L’assainissement de la zone d’intervention permettra d’accueillir un parc public et, sur la partie est, qui sera revendue à l’IDEA, un puits géothermique de grande profondeur (2.500m) et son bâtiment technique. L’eau chaude ainsi récupérée permettra de chauffer la nouvelle gare, l’hôtel, le centre de Congrès ainsi que les immeubles et les logements qui seront édifiés sur le site.

Le projet vise à la réhabilitation du site par la réalisation tout d’abord d’un chantier de déboisement afin de libérer les surfaces boisées existantes, puis la mise en œuvre des investigations de sol et enfin la réalisation d’un chantier d’assainissement afin de dégager une surface de 1,61 ha, pour permettre le développement du projet d’aménagement.



Historique

Le terrain sis entre l’avenue des Bassins et la Haine se trouve à l’emplacement historique de prés marécageux
utilisés comme pâtures. À la fin du XVIIe siècle, de puissantes fortifications militaires (avec bastions et fossés) y sont érigées, elles sont réaménagées au XVIIIe siècle et sous le régime hollandais, puis sont démolies dans les années 1860.

Selon d’anciennes cartes, à la fin du XIXe siècle, le site est occupé par des voies ferrées (desservant probablement
une usine de céramique voisine, ainsi qu’une sucrerie présente au sein de la zone d’intervention). L’utilisation de remblais de régalage pour y placer les voies est vraisemblable.

Au vu d’une ancienne carte topographique du ministère des Travaux publics, un bâtiment et des citernes
se trouvaient au sud-ouest de la zone d’intervention. Il pourrait s’agir d’un ancien dépôt pétrolier. Des remblais inertes provenant de la construction des bâtiments de l’Université auraient été déversés sur la portion est.

 

 




Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :