SPAQuE

Tir National

Carte d'identité

Catégorie : ancien site d'activités économiques
Nom du site : Tir National
Adresse : chemin de la Masure
Code postal : 7000
Commune : Mons
Province : Hainaut
Superficie totale : 62.900 m²
Financement : Fonds européens FEDER

Actions de SPAQuE

Juin 2005 :

Ensemencement des terrains.

Septembre - décembre 2003 :

Les travaux de réhabilitation sont terminés.

Travaux de réhabilitation ayant consisté en :

  • la démolition des bâtiments non réutilisables et de toutes les infrastructures présentes sur les différents champs de tir,
  • l'évacuation des débris de construction vers des filières de recyclage agréées,
  • l'évacuation et l'élimination contrôlée des terres contaminées dans des centres de traitement agréés,
  • le nettoyage et l'évacuation des déchets clandestins.

2002 - 2003 :

Etude de caractérisation.

Octobre 2001 :

Etude d'orientation.

 



Localisation

Le site est situé sur le territoire de la commune de Mons, au nord-est des boulevards périphériques de la Ville, au niveau du faubourg Saint-Lazare.

 

 



Projet de développement économique

Le plus ancien des bâtiments militaires, considéré comme remarquable des points de vue historique et architectural, a été restauré par la Province de Hainaut qui, tout en conservant son aspect extérieur, a opté pour un aménagement intérieur résolument contemporain.

Ces bureaux accueillent aujourd’hui l’administration Mons-Borinage de l’Enseignement provincial hennuyer. La réhabilitation du site a, par ailleurs, permis la création d’un parking et d’espaces verts.

 



Etat du site

La réhabilitation du site est terminée. Le bâtiment principal, de style néogothique et présentant une façade remarquable, a été rénové et les autres bâtiments détruits. Les alentours ont été réaffectés en espaces verts.

 

 



Historique

Le site "Tir National" correspond à un ancien terrain d’entraînement au tir, initialement utilisé par la garde civile bourgeoise durant la seconde moitié du XIXème siècle, puis repris successivement par l’armée et la police judiciaire.

Après l’arrêt des activités officielles dans les années 1980, le site a été partiellement occupé par un petit club de tir privé.

En 1999, la Province de Hainaut a racheté le terrain aux Forces armées.

 

 

 

 

 



Polluants avant réhabilitation

  • Métaux lourds (plomb, antimoine, cuivre, nickel, mercure, cobalt).


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :