SPAQuE

Carrière de Florzé

Carte d'identité

Catégorie : décharge
Nom du site : Carrière de Florzé
Autre(s) nom(s) : Florzé, Aux Hayettes
Adresse : Grand'Route
Code postal : 4140
Commune : Sprimont
Province : Liège
Superficie totale : 47.000 m²
Financement : Contrat de gestion

Actions de SPAQuE

Janvier 2002 :

Fin des travaux de réhabilitation.

Août 2000 :

  • Remise en état d'un talus par recouvrement de ses flancs par de la terre arable,
  • canalisation du ruisseau situé près de la zone contaminée.

Juin - septembre 1996 :

Deuxième phase des travaux d'assainissement :

  • évacuation des terres contaminées,
  • réalisation d'un drain en amont de la propriété.

1993 :

Première phase des travaux de réhabilitation :

  • évacuation et traitement des déchets les plus dangereux,
  • détournement du réseau d'égouttage situé en amont du site.

1992 :

La Région wallonne charge SPAQuE de réhabiliter le site.

 

 



Localisation

Le site est situé au lieu dit "Aux Hayettes", à environ 1 kilomètre au nord-ouest d’Aywaille et à 900 mètres au sud de Florzé, sur les flancs d’un remblai de déchets carriers comblant la tête d’un petit vallon.

 

 



Projet de développement économique

Au plan de secteur, le site est situé en zone d’extraction.

 

 



Etat du site

Le site se présente comme une plate-forme nue, bordée au nord, à l’est et au sud par des massifs boisés. Le plateau se termine par un talus abrupt, engazonné, résultat de la réhabilitation du site.

L’ensemble du site est utilisé comme stand de tir pour la police et comme terrain de sport-aventure avec, notamment, du tir à l’arc.

Plusieurs bâtiments en bon état, dont trois bâtiments d’habitation, sont également présents sur le site.

Une autre zone de remblai de terres et briquaillons est située au sud du site.

 

 



Historique

De 1889 à 1955, le vallon est progressivement comblé par des déchets carriers.

En 1982, une usine de tarmac est exploitée sur le site. Cette activité a engendré une contamination par des résidus d'asphalte et des produits bitumeux.

La commune d'Aywaille constate, en 1987, le déversement de déchets industriels dangereux, voire toxiques, sur le site.

Le 21 mai 1992, la Région wallonne désigne la Carrière de Florzé comme site à réhabiliter prioritairement.



 



Polluants avant réhabilitation

Les analyses menées par SPAQuE sur le site ont permis de mettre en évidence la présence de polluants tels que :

  • des métaux lourds (cadmium, cuivre, plomb, nickel, chrome, mercure et zinc),
  • des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP),
  • des hydrocarbures aromatiques monocycliques (HAM).

 



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :
Par autre nom de site :