SPAQuE

Mons - Le Roeulx : bilan historique du site "UCB"

01/05/2012

SPAQuE a finalisé le bilan historique du site "UCB" situé sur les communes de Mons et le Roeulx

 

SPAQuE a finalisé, en février 2012, le bilan historique des activités du site "UCB phase 1 (zones A, B et Cptie)" situé sur les entités communales de Le Roeulx et de Mons.

Ce bilan historique, qui constitue la seconde étape de la chaîne des valeurs de SPAQuE, permet de cerner les principaux risques potentiels de contaminations compte tenu des activités passées, et ce du terrain vierge jusqu’à aujourd’hui. Il pourrait se voir complété d’investigations de terrain conformément aux Cahiers de bonnes pratiques édités par SPAQuE dans le cadre de la bonne exécution de ses activités.

 

Historique

Le périmètre est divisé en quatre zones, distinguées selon les activités qui y ont été identifiées:

  • la zone A : zone des fours à coke, du parc à mitraille et de l’unité "dérivés du benzol",
  • la zone B : zone de l’unité "dérivés du goudron",
  • la zone C : zone de l’unité de "reconstitution des goudrons" et des parcs à brai,
  • la zone D : zone de prairies, zone humide.

Le bilan historique de la phase 1 concerne les zones A, B et une partie de la zone C. Ce bilan a dû être réalisé malgré les diverses investigations effectuées depuis 2003. En effet, les informations à caractère historique dont SPAQuE disposait remontaient aux recherches succinctes de 1993 et 2000 menées par plusieurs bureaux d’études. Ces informations ne répondaient plus aux spécifications aujourd’hui en vigueur au sein de la société, qui doivent rencontrer les prescriptions du Cahier de bonnes pratiques n°1 "Guide pour l’étude historique" et qui se matérialisent, notamment, par la réalisation d’un bilan historique détaillé des activités et implantations de toute nature, qu’elles soient hors-sol ou souterraines.

Le site "UCB phase 1 (Zones A, B et Cptie)" a accueilli, dès 1889, diverses activités qui se répartissent chronologiquement comme suit :

  • 1889-1910 : activités de cokéfaction et de distillation des sous-produits sur la zone A,
  • 1910-1928 : continuation des activités de cokéfaction et de distillation des sous-produits sur la zone A, et activités de distillation du goudron sur la zone B et de stockage de brai sur la zone C,
  • 1928-1985 : activités de distillation du benzol et de chaufferie sur la zone A, et continuation des activités de distillation du goudron sur la zone B et de stockage de brai sur la zone C,
  • 1985-2010 : déconstructions, remblayages, dépôts divers sur les trois zones, par UCB et les propriétaires successifs, réoccupation partielle par diverses PME et démarrage de nouvelles activités sur les zones A et B.

Le bilan historique a relevé plus d’une centaine de sources de pollution potentielle réparties en 14 zones localisées au droit des divers outils de fabrication, des réservoirs, des dépôts de déchets, des zones de remblais, etc.

Ce site, visité en janvier 2011, a fait l’objet d’une description de terrain et de recherches documentaires auprès des diverses autorités administratives régionales, provinciales et fédérales. Des témoignages et des documents privés ont aussi été exploités afin de compléter les informations contenues dans les documents publics.

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos