SPAQuE

Châtelet : bilan historique des "Ateliers de construction de la Biesme"

30/11/2010

SPAQuE a finalisé, en novembre 2010, le bilan historique des activités du site "Ateliers de construction de la Biesme" situé à Châtelet.


Ce bilan historique, qui constitue la seconde étape de la chaîne des valeurs de SPAQuE, permettra de cerner les principaux risques potentiels de contaminations, compte tenu des activités passées, et ce du terrain vierge jusqu’à aujourd’hui.

 

Le bilan historique en bref :

Les "Ateliers de construction de la Biesme" ont connu deux périodes d’activités distinctes.

De 1849 à 1967, on y trouvait des activités d’aciérie, de fonderie, de chaudronnerie, d’ateliers de construction, de centrale électrique. Depuis 1974 jusqu’à aujourd’hui, s’y sont établies des activités de construction métallique, de garages et de station service (plus de 300.000 litres).

De nombreuses raisons sociales s’y sont succédées dont, en 1883, la Société des Forges et Ateliers de Construction de la Biesme, en 1895 la SA des Chantiers Navals, Ateliers et Fonderies Nicolaieff, en 1936, la SA Mécanique et Chaudronnerie de Bouffioulx, en 1974, la SA Entreprises réunies De Cock. Une partie du bâti (aciérie) est démolie en 1975.

Le site a été fortement remblayé notamment au niveau du biez d’alimentation hydraulique du ruisseau d’Hanzinnes qui le traversait.

 

Ce site, visité en mars 2010, a fait l’objet d’une description de terrain et de recherches auprès des diverses autorités administratives régionale, provinciale et fédérale. Des témoignages et des documents privés ont aussi été exploités afin de compléter les documents publics.

Les investigations historiques ont identifié plusieurs sources potentielles de pollution qu’il conviendrait d’investiguer par prélèvements et analyses.

Ce site fait partie des 19 sites proposés par le Gouvernement wallon à la réhabilitation, par SPAQuE, dans le cadre du Plan Marshall 2.Vert.

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :