SPAQuE

Charleroi : le "Charbonnage Saint-Louis" de Jumet est réhabilité !

16/06/2014

SPAQuE a terminé les travaux de réhabilitation du site "Charbonnage Saint-Louis" de Jumet, localisé sur le territoire de la Ville de Charleroi. Ces travaux, financés grâce aux Fonds européens FEDER, avaient débuté en 2011.


Trois années de travaux auront été nécessaires à la réhabilitation du site "Charbonnage Saint-Louis" de Jumet, près de Charleroi. Désormais assaini, le site pourrait accueillir un parc d'activités économiques, une centrale photovoltaïque et une culture biomasse.

Les premiers travaux ont débuté sur ce site au printemps 2011, avec, pour objectif principal, une sécurisation du site en procédant à la déconstruction des derniers vestiges industriels présents sur le site. Ensuite, de novembre 2012 à mars 2014, SPAQuE a évacué les nombreux dépôts de déchets et a procédé à la dépollution des sols principalement contaminés en métaux lourds, en hydrocarbures cycliques et en matériaux amiantés. Lors de cette étape, les terres polluées ont été excavées, puis évacuées vers des centres de traitement agréés. Enfin, les zones excavées ont été remblayées au moyen de terres saines.

D’ici quelques jours, SPAQuE apportera une touche finale à cette réhabilitation en procédant à l’ensemencement du site.

                                             

Un sol plein de surprises

Les excavations réalisées durant les travaux de dépollution ont permis d’accéder à d’anciennes galeries souterraines du charbonnage. SPAQuE, avec la collaboration du SPW, a effectué une exploration de ces galeries. Pour des raisons évidentes de sécurité, ces dernières ne sont toutefois pas accessibles au public.

 

Bref retour historique

Les premières activités sur le site "Charbonnage Saint-Louis" datent de 1889. Le site s’agrandit dans les années 1930 avec la création d’une nouvelle centrale électrique et d’une nouvelle fabrique d’agglomérés. En 1967, le charbonnage est définitivement fermé, mais le terril de schistes houillers sera exploité jusqu’à la moitié des années 1970.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe et des relations avec la presse
0471/90.44.15


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos