SPAQuE

Chênée : les travaux de dépollution débutent sur l’ancien site "Cuivre et Zinc"

07/02/2014

A la fin du mois de janvier, SPAQuE entamera les travaux de dépollution des sols sur le site "LBP", plus connu sous le nom de "Cuivre et Zinc", à Chênée (Liège). Financés grâce aux Fonds européens FEDER, ces travaux concernent plus particulièrement la prise en charge du noyau de contamination situé au nord-est du site, le long du mur mitoyen.


Dans quelques jours, SPAQuE entreprendra une nouvelle étape, essentielle, dans la réhabilitation du site de l’ancienne usine "Cuivre et Zinc" : la dépollution des sols contaminés. Les travaux se concentreront, dans un premier temps, sur la prise en charge du noyau de contamination se trouvant au nord-est du site, le long du mur mitoyen.

Des travaux avaient déjà été réalisés en 2012 et 2013 sur ce site de 7,1 hectares. Ils avaient consisté en la déconstruction des bâtiments du site. Le mur mitoyen séparant le site des jardins et habitations avait également été abaissé de quelques mètres afin de le rendre plus stable, en prévision notamment des travaux de dépollution dont il est question aujourd’hui.

 

Une décontamination nécessaire

Les études préalablement menées par SPAQuE avaient permis de mettre en évidence la présence de polluants tels que des hydrocarbures aromatiques cycliques, des huiles minérales et des métaux lourds.

Lors des travaux d’assainissement, les terres polluées localisées dans le noyau de contamination seront excavées à plusieurs mètres de profondeur, puis évacuées vers des centres de traitement agréés. Les eaux souterraines seront pompées, analysées et éventuellement traitées en cours de travaux. Enfin, la zone excavée sera remblayée.

Le site "LBP" étant imbriqué dans un quartier d’habitations, toutes les précautions seront prises afin de minimiser les nuisances causées par les travaux.

 

Deux siècles d’activités

Pour rappel, le premier laminoir est installé sur le site en 1808. En 1882, l’usine prend le nom d'"Usines à Cuivre et à Zinc" (souvent abrégé en "Cuivre et Zinc"). "Cuivre et Zinc" cesse ses activités en 1985, mais "LBP" redémarre l’installation trois ans plus tard. Les activités cessent définitivement en 2004.


Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos