SPAQuE

Mons/Le Roeulx : la réhabilitation du site "UCB" se poursuit

15/07/2013

SPAQuE a entrepris une nouvelle étape dans la réhabilitation du site de l’ancienne Usine Chimique de Belgique, localisé à Mons/Le Roeulx. Voici maintenant cinq ans que SPAQυE s’attelle à la dépollution et à la déconstruction de ce vaste site de 25 hectares.

 

Les travaux actuellement entrepris par SPAQuE consistent en la fin de la dépollution des sols au droit de l’ancien parc à "brais" (résidus solides de l’industrie chimique), situé le long du chemin de fer et de la rue Saint-Jean. Des excavations sont réalisées afin de retirer les terres polluées du site qui seront, par la suite, évacuées vers des centres de traitement agréés.

Une partie de ces terres avaient déjà été excavées puis stockées au nord du site lors d’une étape précédente, en 2009. Elles seront également traitées.


Une pollution importante

Les analyses du sol menées par SPAQuE entre 2006 et 2008 ont permis de mettre en évidence une pollution généralisée en hydrocarbures aromatiques monocycliques (HAM), en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), en huiles minérales, ainsi qu’en métaux lourds, en cyanures et en phénol. Ces différents polluants ont également contaminé la nappe phréatique.

Cette pollution résulte des nombreuses activités développées sur le site depuis 1884. Pendant un siècle, une unité de récupération des résidus de cokerie a occupé une partie du site (des fours à coke ont également fonctionné pendant une trentaine d’années). Ensuite, dans les années 1970, une usine chimique a été construite. Elle avait pour activités la distillation du benzol brut afin de produire du naphtalène et d’autres solvants aromatiques, ainsi que la distillation du goudron. En 1985, l’Usine Chimique de Belgique a définitivement fermé ses portes.

Le site étant très vaste et le taux de pollution n’étant pas le même partout, divers projets de réhabilitation sont prévus selon le plan de secteur. Ainsi, le site devrait, à terme, accueillir une zone industrielle, une zone d’habitat, une zone d’activités économiques mixtes et une zone d’espaces verts.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos