SPAQuE

La Louvière : les chantiers se suivent sur "Boch Keramis"

22/05/2013

Les chantiers se succèdent sur le site "Boch Keramis", localisé sur le territoire de la Ville de La Louvière. Un dernier chantier débutera durant l’été et viendra clôturer cette réhabilitation entamée en 2009. Ces travaux sont financés grâce aux Fonds européens FEDER.


SPAQuE, dans le cadre d’un marché conjoint avec la Ville de La Louvière, débutera au mois d’août prochain le dernier chantier des travaux de réhabilitation du site Boch Keramis. Il consistera en la déconstruction partielle du bâtiment encore présent sur le site de l’ancienne Manufacture Boch (les dernières travées nord, donnant sur le boulevard des Droits de l’Homme, seront conservées). Les sols contaminés au droit de la zone déconstruite seront ensuite assainis. Les investigations des sols menées par SPAQuE ont permis d’y établir, entre autres, la présence de métaux lourds (plomb, arsenic, cuivre, zinc, nickel, etc.) et d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Ce chantier est prévu pour une durée de 100 jours ouvrables.

Une fois réhabilitée, cette zone devrait accueillir, dans le bâti conservé, un centre d’art et de design ; le reste du terrain étant intégré au vaste projet "La Strada" qui prévoit, au sud du site, l’implantation d’un centre commercial et de parkings. La création d’un musée de la faïence et de la céramique (dans le bâtiment des anciens fours- bouteilles), de logements (au nord du site), de bureaux, d’un cluster d’entreprises et d’espaces verts est également prévue.

 

Une réhabilitation entamée en 2009

La réhabilitation de ce site de 16,75 hectares a commencé en 2009. La majorité des bâtiments situés au nord du site avaient alors été déconstruits et les sols dépollués.

Ensuite, entre 2010 et 2011, SPAQuE a procédé à la dépollution des sols situés en dehors de la zone encore occupée par la Manufacture Royal Boch toujours en activité à l’époque.

En 2012, SPAQuE a entamé de nouveaux travaux qui ont consisté en l’assainissement des sols de l’extrême sud du site de l’ancienne Manufacture Royal Boch, essentiellement pollués en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), en métaux lourds et en huiles minérales. Plusieurs milliers de tonnes de terres contaminées ont ainsi été excavées et évacuées vers des centres de traitement agréés.

En mars 2013, SPAQuE a procédé à l’évacuation d’andains pollués, issus des travaux menés en collaboration avec la Ville de La Louvière et en provenance de la partie nord de l’ancienne Manufacture Boch. Ces andains pollués en métaux lourds, hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), huiles minérales et benzène ont été évacués vers des centres de traitement agréés. Les surfaces ainsi dégagées ont ensuite été nivelées.


Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos