SPAQuE

Chênée : déconstruction du château d'eau sur le site "LBP"

18/04/2013

Ce jeudi 18 avril 2013, le château d’eau du site "LBP" (ex-"Cuivre et Zinc") a été déconstruit. SPAQuE a effectué cette opération selon une procédure stricte de déconstruction sélective. La réhabilitation de ce site est financée grâce aux fonds européens FEDER.

 

Le château d’eau du site "LBP", localisé à Chênée sur le territoire de la Ville de Liège, n’est plus. Forte de ses 44 mètres de hauteur, cette tour symbolisant l’ancienne usine "Cuivre et Zinc" a été démolie le 18 avril 2013 sur le coup de 9 h. Ce réservoir en acier avait été construit au début des années 1960 et servait notamment au refroidissement des laminoirs. D’un poids évalué à 40 tonnes, il pouvait contenir plusieurs milliers de mètres cubes d’eau.

Depuis 2012, SPAQuE, aujourd’hui propriétaire du site, a entrepris la réhabilitation des lieux. La déconstruction sélective des bâtiments situés sur la partie ouest a débuté en septembre 2012. Depuis novembre 2012, SPAQuE déconstruit les bâtiments situés sur la partie est du site. La démolition du château d’eau, situé sur cette même partie est, intervient en tant que suite logique du processus de réhabilitation.

D’autres étapes suivront, destinées cette fois à assainir les sols pollués du site où métaux lourds, huiles minérales et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ont été mis en évidence suite aux investigations des sols menées par SPAQuE. Des excavations de plusieurs mètres de profondeur seront réalisées. Les terres polluées seront ensuite évacuées vers des centres de traitement agréés.

 

Quelques notes d’histoire

En 1808, Bethold de Libert installe sur le site un laminoir et, en 1812, débute la fabrication de fer blanc.

En 1882, l’usine prend le nom d'"Usine à Cuivre et à Zinc" de Liège (souvent abrégée en "Cuivre et Zinc"). Une centrale électrique est érigée en 1938.

Début des années 1970, l’usine s’équipe de nouveaux fours électriques et installe un équipement de radiations ionisantes.

Si l’usine "Cuivre et Zinc" cesse ses activités en 1985, LBP redémarre l’installation trois ans plus tard et l’équipe d’une nouvelle fonderie. La liquidation intervient en 2004.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos