SPAQuE

Plan Marshall 2.vert : 7 nouveaux sites à réhabiliter

20/01/2011

Le gouvernement wallon a confié à SPAQuE la réhabilitation de sept nouvelles friches industrielles polluées. Dix-neuf autres sites pollués ont également été retenus pour lesquels des informations complémentaires doivent encore être récoltées.


Le 23 décembre dernier, le Gouvernement wallon a décidé de confier à la société SPAQuE la réhabilitation de sept nouvelles friches industrielles. Dix-neuf autres sites pollués ont également été retenus par le gouvernement. Ils devront, toutefois, faire l’objet d’investigations complémentaires avant toute décision de réhabilitation.

Pour rappel, l’axe IV du Plan Marshal 2.vert consiste en "la mise en place d’un cadre propice à la création d’activités et d’emplois de qualité". La mesure 2 de cet axe vise à "mobiliser le territoire wallon pour développer l’activité économique à grande échelle". Et l’un des moyens de rencontrer ces objectifs est "l’assainissement des sites pollués".

SPAQuE continue ainsi de s’inscrire en tant qu’acteur du redéploiement et du développement économique de la Wallonie. Les sites sélectionnés ont tous vocation à devenir des zones d’activité économique. Ils ont, donc, été sélectionnés sur la base de critères rigoureux qui concernent, notamment, leur superficie et la proximité d’une autoroute, d’une ligne de chemin de fer et/ou d’une voie navigable. Les 7 premiers sites retenus ont, quant à eux, fait l’objet d'étude d’orientation et de caractérisation par SPAQuE. Ces études ont permis de déterminer le type de pollutions présentes dans les sols et, éventuellement, dans les eaux et de les localiser.

SPAQuE entame, maintenant, l'étude de faisabilitéséconomique, technique et urbanistique. Elles permettront de déterminer les techniques et l’ampleur de la réhabilitation de ces friches en fonction de leur affectation future.

Les 7 sites retenus par le gouvernement wallon sont :

  • BASF-Feluy à Seneffe
  • Domaine de Forte Taille à Montigny-le-Tilleul
  • Ateliers SNCB à Mons
  • Charbonnage Sainte-Eugénie à Sambreville
  • Usine Cockerill à Seraing
  • Centrale électrique d’Auvelais à Sambreville
  • La Martinoire à Mouscron.

Au total ce sont près de 76 hectares de friches industrielles réhabilitées que SPAQuE s’apprête à remettre dans le circuit économique pour un coût, estimé par le Gouvernement wallon, à quelque 25 millions d’euros.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick
Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir photos et vidéos