SPAQuE

Marchin : zoning pour "Très petites entreprises" sur le site "Papeterie Godin" réhabilité

11/06/2012

La société SPAQuE termine la réhabilitation du site "Papeterie Godin" situé sur le territoire de la commune de Marchin. D’une superficie de 3,99 hectares, ce site est destiné à accueillir un zoning pour TPE (Très petites entreprises). Cette réhabilitation a été financée grâce aux Fonds européens FEDER.


Les investigations menées par SPAQuE sur ce site avaient mis en évidence des pollutions en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), en huiles minérales, en métaux lourds et, ponctuellement, en hydrocarbures aromatiques monocycliques (HAM) et en EOX (composés organo-halogénés extractibles) pour les sols, ainsi qu’en hydrocarbures monocycliques (HAM) et polycycliques (HAP) et en huiles minérales pour les eaux souterraines.

Après avoir acheté une partie du site, l’autre partie appartenant à la SPI+, SPAQuE a entrepris la déconstruction des bâtiments subsistants ainsi que de leurs fondations à l’exception notable du filtre à eau et d’une ancienne dérivation du Hoyoux (cours d’eau longeant le site). Elle a ensuite procédé aux travaux de dépollution du site en excavant la totalité des terres polluées et en les envoyant dans des centres de traitement agréés.

L’ensemble de la réhabilitation des anciennes "Papeteries Godin" aura coûté près de 2.685 millions d’euros HTVA. 20.600 m³ de terres polluées et 8.500 m³ de gravats identifiés comme pollués auront été excavés et envoyés en centre de traitement agréé. Cette réhabilitation a été financée grâce aux fonds européens FEDER. Dans les toutes prochaines semaines, SPAQuE procédera à l’ensemencement des surfaces réhabilitées.

 

Un projet de zoning "Très petites entreprises"

Le site "Papeterie Godin" est la porte d’entrée nord de la commune de Marchin. Il peut être subdivisé en quatre zones :

  • Zone 1 : une zone ayant appartenu aux Papeteries Godin, zone transformée en 2000 par la société TDM en un centre de pesée de véhicules,
  • Zone 2 : une zone anciennement occupée par la Compagnie de la Dyle. Cette zone est propriété de SPAQuE,
  • Zone 3 : une zone autrefois occupée par des bâtiments de la papeterie et équipée en 2004. Cette zone est propriété de la SPI+,
  • Zone 4 : une zone à l’extrême sud, fortement boisée, qui n’a jamais accueilli d’activités. Cette zone est propriété de la commune de Marchin.

 

Un îlot d’entreprises est projeté sur les zones 2 et 3. D’une superficie totale de 1,5 hectare, il doit former un ensemble cohérent et intégré dans son environnement immédiat. Ce projet est développé conjointement avec la SPI+. SPAQuE équipera le site grâce aux 5,5 millions d’euros alloués au projet dans le cadre de la programmation opérationnelle FEDER Compétitivité 2007-2013. SPI+ prendra en charge la commercialisation du zoning.

Les grands principes d’affectation en sont :

  • la densification des espaces bâtis par la création de petites parcelles destinées principalement à l’artisanat et aux TPE locales,
  • l’exploitation de la force motrice du Hoyoux grâce à la construction d’une microcentrale hydroélectrique à l’emplacement même où se trouvait le barrage qui servait, autrefois, à alimenter l’unité de production électrique des papeteries,
  • la centralisation des espaces de parcages automobiles,
  • la création d’espaces verts paysagers et d’agréments le long du Hoyoux,
  • l’implantation d’espaces tampons afin d’intégrer le parc d’activités dans son environnement,
  • la mise en évidence du filtre à eau, par la création de perspectives et d’espaces structurants.

Un marché global (étude + construction) devrait être passé cette année afin que le site soit équipé et commercialisé fin 2013.

 

Un peu d’histoire

Bordé par le Hoyoux, le site de l’ancienne "Papeterie Godin" est implanté en bordure de la route nationale qui relie Huy à Marchin. De 1840 à 1967, la famille Godin y a développé des activités de papeterie.
De nombreuses installations techniques fonctionnaient sur ce site de 3,99 hectares telles qu’un pulpeur, des machines à papier continues, des unités de collage, de chaulage et de blanchiment de papier.
A partir de 1967, année de fermeture de l’usine, le site sera laissé à l’abandon. En 1980, la Compagnie de la Dyle, entreprise spécialisée dans le recyclage de papier s’installera sur une partie du site. Elle y cessera ses activités en 1999.
L’année suivante, la commune de Marchin, devenue propriétaire du site, décide de lui donner une nouvelle affectation. C’est dans ce cadre que SPAQuE a entrepris la réhabilitation de ce site après en être devenue pour partie propriétaire, réhabilitation financée par les Fonds européens FEDER.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse

0494/57.94.18

 

 


Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos