SPAQuE

Morlanwelz : la partie "friche industrielle" du site "Nouveaux Ateliers Mécaniques" est réhabilitée

05/01/2012

La société SPAQuE termine la seconde étape de réhabilitation des sols de la partie "friche industrielle" du site  "Nouveaux Ateliers Mécaniques" à Morlanwelz. Cette réhabilitation (5,5 ha) est financée par le Plan Marshall. Le projet de requalification de ce site est la création d'habitat et de commerces.


Les études de caractérisation réalisées sur ce site ont permis de localiser et de mettre en évidence des contaminations des sols et des eaux souterraines en métaux lourds, en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), en huiles minérales, en composés organochlorés volatils, en benzène et en chlorobenzène.

Les travaux de réhabilitation de la partie "friche industrielle" ont été menés en deux étapes.
La première a consisté en la déconstruction des bâtiments et la seconde en la réhabilitation des sols. Cette étape s'achève actuellement sur de petits travaux de finitions.
La phase de travaux suivante sera consacrée à la réhabilitation de la partie décharge du site. Cette phase de travaux consistera au reprofilage de la décharge et à la pose en surface d'une couche de terre limoneuse de 1 mètre d'épaisseur.

L'étape encore ultérieure aux travaux de réhabilitation consistera en la mise en œuvre d'un réseau de drainage en vue d'intercepter les eaux souterraines s'écoulant de la décharge et chargées de polluants. Les eaux, une fois pompées, seront envoyées vers une unité de traitement.

Notons toutefois que la société SPAQuE gère, depuis janvier 2006, une station de pompage des huiles s'écoulant des talus bordant la limite du site.

 Projet de développement économique

Le site "Nouveaux Ateliers Mécaniques" est destiné à accueillir de l'habitat (appartements et maisons), des commerces de proximité et des services.

Un peu d'histoire

Entre 1909 et 2002, le site a accueilli des activités de fabrication mécanique (gazogènes, ressorts et étriers pour les chemins de fer), des activités de fonderie et la maintenance d’accumulateurs électriques de lampes de mines. En 2001, des pollutions en huiles en provenance du site ont été constatées en bordure de la Haine. Une station de pompage a alors été mise en place par la SA "Nouveaux Ateliers Mécaniques". Après la cessation des activités, en 2002, le pompage a été maintenu par la curatelle, puis repris par la société SPAQuE en 2006.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Jean-Frédérick Deliège
Service de la communication externe et des relations avec la presse
0494/57.94.18

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos