SPAQuE

Marchin : la réhabilitation du site "Papeterie Godin" se termine

29/08/2011

La société SPAQuE entame la dernière ligne droite de la réhabilitation du site "Papeterie Godin" situé sur la commune de Marchin pour une fin de chantier programmée dans le courant du mois de septembre. La dépollution de ce site avait été entamée en juin 2008. Cette réhabilitation et les aménagements du mini-parc d’activités économiques sont financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER). 3,80 hectares seront ainsi rendus au secteur économique conformément au plan de secteur.


Une réhabilitation en quatre étapes

C’est en juin 2008 que la réhabilitation du site "Papeterie Godin" a débuté. SPAQuE y entame un premier chantier : la déconstruction sélective d’une partie du bâti. Les éléments de second œuvre (châssis, toitures, recouvrements, etc.) sont enlevés un à un par des entreprises spécialisées avant l’abattage de la structure. Le filtre à eau, d'un intérêt patrimonial et architectural remarquable, est conservé.

En juin 2009, SPAQuE entame une seconde étape des travaux afin de conserver le patrimoine remarquable du site. La société organise la sauvegarde méticuleuse des briques de verre Falconnier qui ornent les fenêtres de la façade à rue du hall de stockage. Ce bâtiment, localisé sur une zone de pollution conséquente, doit être déconstruit et ces briques constituent un patrimoine architectural rare qu’il est impératif de conserver.

La troisième étape de réhabilitation du site a démarré en novembre 2009. Elle a permis de déconstruire l’ancien hall de stockage, d’une longueur de 90 mètres et de 15,5 mètres de haut, situé à front de voirie. Elle a également consisté à prendre en charge d’importantes quantités de pâtes à papier et de boues huileuses mises au jour dans les sous-sols.

En décembre 2010, SPAQuE a lancé la quatrième et dernière étape de réhabilitation. Après avoir déconstruit le bâti, il faut réhabiliter les sols contaminés et prendre en charge les pollutions détectées dans les eaux souterraines au nord-ouest du site. Environ 16.000 m³ de terres contaminées principalement en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), huiles minérales et métaux lourds sont concernées.

En résumé 

Etape 1 : déconstruction sélective et conservation du filtre à eau

Etape 2 : enlèvement des briques de verre

Etape 3 : déconstruction sélective du hall de stockage
             enlèvement des pâtes à papier et déchets huileux

Etape 4 : réhabilitation des sols et des eaux souterraines au nord-ouest du site

Projet de développement économique

Un projet d’aménagement a été établi en collaboration avec les autorités communales et SPI+. Ce projet prévoit l’implantation d’un mini-parc d’activités économiques ainsi que d'une centrale hydroélectrique.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Christel Talbot
Service de la communication externe et des relations avec la presse
0494/57.94.16

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos