SPAQuE

L’étude des faisabilités techniques et économiques du site "Horloz" à Liège est terminée

12/12/2019

Après avoir entrepris une campagne d’investigations dans les sols et les eaux du site "Horloz" à Liège, SPAQUE vient d’achever l’étude des faisabilités techniques et économiques.

 

Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, SPAQUE a réalisé plusieurs campagnes d’investigations dans les sols et les eaux du site "Horloz", localisé sur le territoire de la Ville de Liège. Ces investigations ont permis de mettre en évidence la présence de contaminations en métaux lourds, hydrocarbures aromatiques monocycliques, hydrocarbures aromatiques polycycliques, huiles minérales, solvants chlorés, PCB, benzène et cyanure.

SPAQUE a, par la suite, entrepris une étude des faisabilités techniques et économiques afin de définir le processus d’assainissement optimal permettant de rendre le site compatible avec son usage futur, à savoir le développement d’une zone d’activité mixte au sud du site, des espaces verts au nord et la réalisation d’une voirie entre ces deux zones, dans le prolongement de la rue Verte Voie.

 

Un peu d’histoire

La genèse de ce crassier remonte au début du XXe siècle. Originellement, il est constitué des déchets des "Charbonnages du Bois d'Avroy". Au terme de son exploitation par ce charbonnage, il occupe approximativement le tiers de sa superficie actuelle.

À partir des années 1930 ou 1940, le site accueille les déchets issus des activités sidérurgiques de la société Cockerill, ainsi que des matériaux provenant de démolitions d’usines et d’aménagements divers. Il semble avoir conservé cette destination jusqu’au début des années 1980. La superficie au sol que le crassier occupe a pratiquement triplé durant sa période d’exploitation par Cockerill.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe
0496/51.23.52

 

 

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos