SPAQuE

Seraing : SPAQuE entreprend des investigations dans les sols du site "Ateliers centraux"

01/08/2019

La première étape des travaux de réhabilitation du site "Ateliers centraux", financés par les Fonds européens FEDER, est désormais terminée. SPAQuE y entame aujourd’hui une campagne d’investigations des sols.

 

Les travaux de déconstruction des bâtiments situés à l’arrière des anciens Ateliers et le démantèlement des infrastructures de transport de gaz sont terminés. Une sécurisation géotechnique du sous-sol sur une profondeur de 2 mètres a également été réalisée.

Durant le mois d’août, SPAQuE effectuera des investigations dans les sols et les eaux souterraines du site. Au total, 28 forages (dont 13 équipés en piézomètres) seront entrepris à l’aide d’une foreuse de type Nordmeyer, et 11 fouilles seront réalisées au moyen d’une pelle mécanique, à une profondeur comprise entre 5 et 12 mètres. Une fois les résultats des prélèvements connus, une étude de faisabilités puis des travaux de réhabilitation seront entrepris.

 

Vers une redynamisation du quartier d’Ougrée-bas

Dès les travaux de réhabilitation terminés, le SPW pourra poursuivre l’aménagement du Boulevard urbain, à l’arrière des Ateliers. La Ville de Seraing pourra ensuite s’atteler à la reconversion des anciennes halles, grâce aux financements européens FEDER et au soutien de la Province sur proposition de Liège Europe Métropole (LEM). Sont ainsi prévus la création d'un parking de 650 places dans la halle est, l'aménagement d'une traversée piétonne dans la halle centrale et la création d’une passerelle piétonne/cycliste dans la prolongation de la traversée de la halle centrale.

Dans une seconde phase d’intervention, 2 x 6.500 m² seront encore disponibles dans les halles ouest et sud pour l’implantation de futurs projets complémentaires, ainsi que 5.000 m² destinés à l’implantation de bureaux.

 

Plus de 150 ans d’activités

De 1850 à 1900, le site "Ateliers centraux" est occupé par une usine à blanc de zinc.

En 1937, les usines Cockerill y exploitent un atelier de réparation et plusieurs magasins de pièces détachées. Ceux-ci ont pour fonction la réparation, la révision mais aussi la construction des machines, wagons et autres pièces mécaniques ou électriques nécessaires à l’ensemble des activités sidérurgiques du groupe.

Les activités ralentissent progressivement à la fin des années 1990. En 2005, seuls demeurent encore en activité le magasin général, le bureau d’études et le hall à wagons.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe
0496/51.23.52

 

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos