SPAQuE

Charleroi : une nouvelle étape de réhabilitation débute sur le site "AMS Nord"

21/03/2019

Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, SPAQuE entame la réhabilitation des sols d’une partie du site "AMS Nord" à Charleroi, plus précisément sur la zone concernée par le projet de construction d’une voirie et d’un pont enjambant la Sambre.

 

SPAQuE entreprend une nouvelle étape de réhabilitation sur le site "AMS Nord" à Charleroi. Celle-ci, financée par le Fonds européen FEDER et la Wallonie, a pour objectif d’assainir les sols pollués au droit des parcelles concernées par un projet de réaménagement mené par la Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments (DGO1) du Service public de Wallonie (SPW) et le Port autonome de Charleroi (PAC), à savoir la construction d’une voirie et d’un pont permettant d’enjamber la Sambre.

Ce projet s’inscrit dans un autre, plus vaste, "Charleroi Porte Ouest", consistant à développer de l’activité économique sur les sites "AMS Sud", "Charbonnage n°19 des Bas-Longs-Prés" et "Centrale électrique de Marchienne-au-Pont", sur la rive droite de la Sambre. Les nouveaux pont et voirie en faciliteront l’accès.

Les travaux qui débutent consistent principalement en l’excavation et l’évacuation des terres contaminées vers des centres de traitement agréés. Une sécurisation géotechnique au niveau de l’emprise des futurs ouvrages routiers est également prévue, ainsi que la mise en œuvre de confinements vertical et de surface au droit d’une tache de pollution profonde située en bord de Sambre (ce dernier aménagement est destiné à bloquer la dispersion des eaux polluées de la nappe alluviale).

 

Rappel des interventions de SPAQuE

Des travaux de réhabilitation ont déjà été mené sur ce site de 14,6 hectares. Des investigations des sols ont été réalisées en 2007. Des travaux de réhabilitation ont également été entrepris au nord du site, entre 2008 et 2011 (déconstruction de l’ancienne cokerie et évacuation d’andains de matériaux pollués). Enfin, des investigations complémentaires des sols et des eaux souterraines ont été réalisées en 2017 et 2018.

 

Un peu d’histoire

Les premières activités industrielles du site "AMS Nord" remontent à 1834, lorsque la société Aciéries et Minières de la Sambre Nord y installe des hauts-fourneaux et des fours à coke. Lorsque l’usine ferme en 1970, le site devient la propriété du PAC et les bâtiments hors sol sont démolis. Depuis 2006, un centre de traitement des scories issues de l’industrie sidérurgique occupe une grande partie du site.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe
0496/51.23.52

 

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos