SPAQuE

Seraing : la réhabilitation du site des "Ateliers centraux" a commencé

24/01/2019

Un pas supplémentaire vient d’être franchi concernant un des projets phares du Master Plan sérésien. Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, SPAQuE vient d’entamer la première étape des travaux de réhabilitation du site "Ateliers centraux" qui permettront, à terme, le développement du futur Boulevard urbain.


SPAQuE a débuté un nouveau chantier de réhabilitation sur le territoire de la Ville de Seraing. Depuis quelques jours, la société Wanty a entamé le nettoyage ainsi que le désamiantage du sud des bâtiments du site "Ateliers centraux". Une fois ces travaux terminés, la déconstruction de l’arrière des établissements ougréens et des infrastructures de transport de gaz (nettoyage, désamiantage, déconstruction, tri et envoi des matériaux soit en centre de traitement, soit en centre de valorisation) pourront enfin commencer.

Cet important chantier qui devrait durer environ quatre mois sera ensuite suivi par les investigations des sols sur les terrains dégagés, en ce compris la voie de chemin de fer entre la rue de Boncelles et la rue Henri Dunant (durée des travaux : un an), ainsi que par l’assainissement des sols (durée des travaux : un an également). Une fois que les travaux seront terminés, soit en juin 2021, le SPW pourra mettre en œuvre la voirie. Après quoi, les halles pourront continuer de faire l’objet d’une importante reconversion.

 

Quel projet pour les "Ateliers centraux" ?

Pour rappel, les anciens Ateliers centraux d’Ougrée vont, grâce aux financements européens (FEDER) reçus s’élevant à 11,2 millions d’euros et complétés d’un soutien de la Province sur proposition de Liège Europe Métropole (LEM), encourageant l’intermodalité provinciale pour 1,07 millions d’euros, pouvoir être modifiés dans l’intérêt d’un retour du dynamisme économique et social dans le quartier d’Ougrée-bas. La première phase de mutation du site consiste en une triple intention :

  • la création d'un parking de 650 places gratuites dans la halle est. Celui-ci servira aussi bien de parking à l'usage du quartier et des diverses activités qui sont amenées à s'y implanter que de zone de délestage pour toute la région du Condroz, le parking sera en effet connecté à la ligne 125A,
  • l'aménagement d'une traversée piétonne dans la halle centrale. L’objectif étant de créer un lien entre le nouveau Boulevard Urbain, à l'arrière du site, et la rue Ferdinand Nicolay située à l'avant,
  • la création d’une passerelle piétonne/cycliste dans la prolongation de la traversée de la halle centrale. Celle-ci offrira une connexion avec le parc de Trasenster situé en contrebas ainsi qu’un accès à la nouvelle gare d’Ougrée.

Afin de mener à bien ces projets d’aménagement de l’espace urbain, deux auteurs ont été désignés :

  • le bureau Baumans – Deffet sprl mettra en œuvre l’aménagement du parking mutualisé et de la traversée piétonne,
  • le bureau AgwA scrl s’occupera de la construction de la passerelle de liaison inter-quartiers et connexion à un point d’arrêt de la ligne 125A.

Cette première phase de redynamisation du quartier d’Ougrée sera en outre complétée du nouveau Boulevard Urbain, qui passera à l’arrière des Ateliers, et du début d’aménagement du parc de Trasenster avec l’ouverture, en 2019, de la nouvelle salle de concerts et de coaching musical de l’OM (Ville/Province).

Dans une seconde phase d’intervention, 2 x 6.500 m² sont encore disponibles dans les halles ouest et sud des anciens Ateliers centraux pour l’implantation de futurs projets complémentaires, ainsi que 5.000 m² destinés à l’implantation de bureaux. La recherche d’investisseurs pour cette seconde mise en œuvre sera facilitée par le retour de l’attractivité générée par les premiers projets.

 

Plus de 150 ans d’activités

De 1850 à 1900, le site "Ateliers centraux" est occupé par une usine à blanc de zinc (utilisé en peinture mais aussi dans la fabrication de verres ou de céramiques).

En 1937, les usines Cockerill y exploitent un atelier de réparation et plusieurs magasins de pièces détachées sous le nom "Ateliers centraux". Ceux-ci ont pour fonction la réparation, la révision mais aussi la construction des machines, wagons et autres pièces mécaniques ou électriques nécessaires à l’ensemble des activités sidérurgiques du groupe, depuis les cokeries jusqu’aux laminoirs. Les activités se développent et on retrouve sur place un atelier mécanique, un atelier de chaudronnerie, un atelier "wagons", un atelier "locomotives", un atelier électrique et des magasins.

Les activités ralentissent progressivement à la fin des années 1990. En 2005, seuls demeurent encore en activité le magasin général, le bureau d’études et le hall à wagons.

 

Pour toute information concernant les travaux de réhabilitation :

Jean-Frédérick Deliège
Porte-parole
0494/57.94.18

 

Pour toute information concernant le projet de reconversion :

Iris Zarbo
Attachée de presse de la Ville de Seraing
04/330.84.15



Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos