SPAQuE

Charleroi : SPAQuE a entamé la réhabilitation du site "Rivage", le long du canal Charleroi-Bruxelles

29/10/2018

La réhabilitation des sols pollués du site "Rivage" à Charleroi a commencé. Financés grâce au Plan Marshall 2.vert, les travaux permettront au Port autonome de Charleroi (PAC) d’y aménager une zone d’activité économique.

 

SPAQuE entreprend des travaux de réhabilitation sur le site "Rivage" à Roux, sur le territoire de la Ville de Charleroi. Pour rappel, en 2016, des investigations menées sur les 13,54 hectares du site avaient permis de mettre en évidence une contamination des sols en métaux lourds, hydrocarbures cycliques, hydrocarbures pétroliers, benzène et, plus localement, PCB.

Dans un premier temps, SPAQuE procède à l’excavation et à l’évacuation en centres de traitement ou d’élimination agréés des terres polluées. Les eaux de la nappe sont également pompées et traitées. Les excavations seront ensuite remblayées au moyen de terres saines. Enfin, SPAQuE réalisera un réaménagement paysager de l’ensemble des zones de travail.

Une fois les travaux terminés, les entreprises ECS-Partner et Euroter (installées à cet endroit depuis plusieurs années) pourront étendre leurs activités. Le PAC souhaite également permettre à d’autres PME de s’installer sur ce site idéalement situé en bordure du canal Charleroi-Bruxelles.

 

Un peu d’histoire

De 1877 à 1970, le site a accueilli les activités des Charbonnages du Centre de Jumet, comprenant une unité de triage-lavage, une fabrique d’agglomérés, un bassin à schlamms, un garage à locomotives, un terril, des ateliers, des bureaux et des hangars. Le charbon traité dans l’unité de triage-lavage provenait de sièges d’exploitation voisins (notamment du charbonnage Saint-Louis de Jumet) et était acheminé par wagonnets, via des galeries souterraines.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe
0496/51.23.52

 

 

Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :