SPAQuE

Charleroi : les premiers travaux commencent sur les sites "AMS Sud" et "Charbonnage n°19 Bas Longs Prés"

17/08/2015

SPAQuE entame la première étape des travaux de réhabilitation des sites "AMS Sud" et "Charbonnage n°19 Bas Longs Prés", localisés sur le territoire de la Ville de Charleroi, en bordure de Sambre.


Deux nouveaux sites font l’objet d’une réhabilitation par SPAQuE. En effet, SPAQuE entame actuellement une première étape de travaux sur les sites "AMS Sud" et "Charbonnage n°19 Bas Longs Prés". Voisins l’un de l’autre, ces deux sites forment une "grappe" avec les sites "Centrale électrique de Marchienne-au-Pont", actuellement en cours de réhabilitation, et "AMS Nord", situé de l’autre côté de la Sambre.

Avec la réhabilitation de ces quatre sites, ce ne sont pas moins de 45 hectares qui pourront être réinjectés dans l’économie wallonne. Idéalement situés en bordure de Sambre, à proximité immédiate du rail et de l’autoroute, ces sites pourraient à terme accueillir une zone d’activités économiques multimodale. Cette ZAE serait directement reliée à la N90 Charleroi-Mons, grâce à la construction d’un pont et d’une route traversant le site "AMS Nord". Ce projet est inscrit dans la nouvelle programmation FEDER 2014-2020 pour un montant de 4.368.800 euros (coût des travaux de réhabilitation).

 

Des travaux nécessaires à l’investigation des sols

Les travaux qui commencent consistent principalement au démantèlement des structures enterrées (parfois jusqu’à 4 mètres de profondeur) mais aussi hors sols : murs, voiries, fondations, caves, dalles de sol, etc. seront déconstruits. La durée du chantier est estimée à 200 jours ouvrables.

Cette première étape est essentielle. Elle permettra à SPAQuE de réaliser, par la suite, des forages et des investigations des sols sur les deux sites, opérations indispensables pour détecter la présence d’éventuelles pollutions.

Une fois l’ensemble des études menées par SPAQuE terminé et la situation environnementale des sites précisée, d’autres étapes destinées à la réhabilitation de ceux-ci dans leur ensemble seront envisagées.

Au total, le coût des travaux de réhabilitation, financés par le Plan Marshall 2.vert, est estimé à 17.149.261 euros TVAC.

 

Petit rappel historique

Entre 1912 et 1976, le site "AMS Sud" a connu une activité d’aciérie et de laminage. En 1986, la société Recysambre s’est installée sur une partie du site pour y exploiter une centrale à béton, alimentée par des éléments provenant de la démolition des anciens bâtiments. Elle a ensuite étendu ses activités par la création d’un centre de tri et de recyclage de déchets inertes.

Le site "Charbonnage n°19 Bas Longs Prés" a, quant à lui, connu une activité d’extraction du charbon, de triage, de lampisterie, etc. entre 1909 et 1979. Ce charbonnage présentait la particularité de posséder le puits le plus profond d’Europe (1.370 mètres de profondeur). Une centrale électrique, un atelier de triage et une briqueterie étaient également présents sur le site.

 

Pour tout renseignement complémentaire :
Caroline Charlier
Service de la communication externe et des relations avec la presse
0471/90.44.15




Haut de page

Rechercher...

Par ville :
Par nom de site :

Voir la fiche du site

Voir photos et vidéos